Les collectivités se préparent aussi à l'arrivée du gdpr

Les entreprises ne sont pas les seules à prendre en compte l’arrivée de la nouvelle réglementation européenne. C’est aussi le cas pour les collectivités territoriales.

C’est ce qu’annonce la Caisse des Dépôts. « Pour de nombreuses collectivités, la mise en conformité passera par la mutualisation et constitue une opportunité de repenser la gestion de données. »

Pour l’organisme, il s’agit principalement du problème de sécurité des données, et notamment des sites internets des collectivités. D’ailleurs, si l’on prend comme exemple le rançongiciel Wannacry qui a sévit en 2017, aucun signalement n’a émané de la part des collectivités alors que de nombreuses structures ont été touchées. Cela est d’autant plus critique qu’avec l’arrivée du GDPR, celles-ci seront dans l’obligation de prévenir la CNIL mais aussi tous les citoyens concernés par une faille de sécurité.

Le deuxième point important concerne le DPO dont toute structure publique devra se doter pour le 25 mai 2018. Pour la Caisse des Dépôts, mais également pour la CNIL, « l’obligation ne pourra pas être remplie sans recours massif à la mutualisation ».

Plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *