Il va s’en dire, énormément de données sont collectées et traitées sans que nous le sachions forcément. Pour les adolescents, qui sont souvent les plus gros utilisateurs de réseaux sociaux, une seule journée peut permettre de collecter un nombre impressionnant de données.

Quelles sont-elles? Données bancaires, géolocalisation, centre d’intérêts, contenus d’e-mails, vidéo-surveillance, etc. Exemple type d’une journée « data », d’après le Commissariat à la Vie Privée du Canada.

début d'une journée d'un adolescent en termes de collecte de données et d'impact sur sa vie privée

milieu d'une journée d'un adolescent en termes de collecte de données et d'impact sur sa vie privée

fin d'une journée d'un adolescent en termes de collecte de données et d'impact sur sa vie privée

Source : Ma vie privée au quotidien – Commissariat à la Vie Privée du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *