Terrorisme sur internet : plan d'action commun pour Macron et May
AFP/Archives / Justin TALLIS, Eric FEFERBERG

Le Président de la République et Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni, ont communiqué un plan d’action comprenant des axes de mesures afin de lutter contre le terrorisme sur internet. 

Il s’agit du retrait des contenus « qui promeuvent […] la haine et le terrorisme » puisque, si des engagements ont été pris par les acteurs, ceux-ci restent insuffisants.

La déclaration porte également sur le chiffrement des données. C’est une question épineuse puisqu’il s’agit d’accéder à des données protégées. Les deux représentants étatiques souhaitent trouver un équilibre entre « la confidentialité des correspondances » et la lutte contre le terrorisme, ce qui risque de porter atteinte à la vie privée de manière assez excessive.

Le communiqué parle aussi de la coopération avec les Etats-Unis, et notamment de l’accès aux données détenues par les grandes entreprises américaines. Bien évidemment, le but est d’ « améliorer l’accès aux preuves numériques dans les enquêtes qui sont menées par nos services de police et de justice ».

Plus d’informations